Toutes les étapes pour la traduction d’un fichier InDesign

Toutes les étapes pour la traduction d’un fichier InDesign

Vous envisagez de faire traduire un contenu créé sur InDesign ? Pour réaliser une telle traduction, il est important de suivre quelques étapes de façon à faciliter le travail du traducteur.

 

InDesign : qu’est-ce que c’est ? 

InDesign fait partie de la suite Adobe : il s’agit d’un logiciel de Publication Assistée par Ordinateur (PAO). Il permet de concevoir des contenus à la fois textuels et graphiques, qui nécessitent une mise en page créative et personnalisée. Il peut s’agir de supports marketing ou publicitaires (brochures, affiches, cartes de visite, flyers…), mais aussi de documents techniques (manuels, notices…) ou éditoriaux (magazine, catalogue, journal…).

 

Traduction de fichiers InDesign : ce qu’il faut savoir

Tout d’abord, il faut savoir que les contenus réalisés sur InDesign sont automatiquement sauvegardés sous l’extension .indd (Adobe InDesign Document). En revanche, ce type de format ne pourra pas être utilisé par le traducteur, qui ne sera pas en mesure de l’importer dans son logiciel de traduction assistée par ordinateur (TAO).

Par conséquent, le format à privilégier en vue d’une traduction est l’extension .imdl  (InDesign Markup Language), un format qui exporte le texte, sans contenus graphiques. Il faudra également préciser au prestataire les éventuels blocs de texte qui ne seront pas à traduire.

Parfois, il peut également être nécessaire d'envoyer, sur demande du traducteur, le fichier InDesign au format PDF.

 

Optimiser son document InDesign pour la traduction

Lorsque vous créez votre fichier sur InDesign, pensez à anticiper la phase de traduction.

En effet, le passage d’une langue à une autre peut avoir un impact important sur la mise en page du texte. Le volume de mots peut changer, de même que le sens de la lecture et de l’écriture (dans le cas d’une traduction du français vers l’arabe par exemple). Anticipez tous ces facteurs de façon à pouvoir adapter facilement la mise en forme du texte traduit. Vous pouvez, par exemple, diminuer ou augmenter la taille de la police, ou ajuster la position des paragraphes et des images.

Par ailleurs, pensez à réaliser votre document InDesign en bonne et due forme, en utilisant les outils intégrés dans le logiciel, tels que la numérotation automatique pour la création de tableaux ou de listes. C’est en effet nécessaire pour garantir un code propre.

Enfin, sachez qu’il est possible, chez Alphatrad Luxembourg, d’avoir recours à des services de PAO multilingue. Grâce à nos graphistes professionnels, votre traduction est directement intégrée dans InDesign, en respectant l’intention esthétique du document d’origine.

Si vous souhaitez faire appel à nos services de publication assistée par ordinateur, il faudra alors nous envoyer l’ensemble de votre package InDesign, avec tous les éléments graphiques, tels que les polices de caractères utilisées, les liens à inclure, les images à intégrer…

 

Ajouter un nouveau commentaire